Gérald Vatrin

Sculpteur de Verre

Gérald Vatrin est un de ces artistes qui incarne la nouvelle énergie du verre contemporain français. Ses œuvres sont le fruit d’une aventure personnelle : elles reflètent à la fois sa formation, son parcours artistique, et un partage de cultures influencé par ses voyages vers l’Afrique et l’Australie. Ses sculptures sont à la fois troublantes par leur beauté et fascinantes. Telles des fruits ciselés ou de sublimes planètes, elles révèlent d’étourdissants microcosmes de verre. Comme autant de fenêtres ouvertes sur d’étranges paysages, chaque œuvre d’art ouvre un monde de sensations visuelles et tactiles.

Le travail de Gérald Vatrin a été récompensé de nombreux prix, dont la Médaille d’Etain de la Société Académique des Arts, Sciences et Lettres de Paris en 2015, et le Grand Prix de la Ville de Paris en 2001.

Les oeuvres de Gérald comptent maintenant parmi les collections permanentes de nombreux musées et institutions prestigieuses, y compris le Victoria and Albert Museum de Londres, le Dutch National Glass Museum de Leerdam aux Pays-Bas et le Musée du Verre de Sars-Poterie en France.

Oeuvres

Sculpteur de verre

« Ce que j'aime dans mon métier est le soufflage de verre, le moment du travail avec la matière incandescente… Ce qui me fascine encore est le fait de partir d'une matière visqueuse comme dans un pot de miel et d'arriver au final à une pièce solide, transparente et lumineuse, de forme voulue et contrôlée. Ce sont des moments de grâce, que l'on obtient seulement en symbiose avec la matière et sa sueur. »

Après une formation de dessinateur maquettiste, Gérald Vatrin sort diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts d’Épinal, avant de suivre une formation en arts et techniques du verre, option soufflage à main levée.

Né à Nancy, berceau du travail du verre et du cristal, entre la cristallerie Saint-Louis et Baccarat, il y a comme une évidence. Gérald Vatrin, enfant de la région, est un de ces artistes qui incarnent la nouvelle énergie du verre contemporain français. Ses œuvres sont le fruit d’une aventure personnelle : elles reflètent à la fois sa formation, son parcours artistique et un partage de cultures influencé par ses voyages, en Afrique, en Australie, au Canada… Avec la matière malléable lorsqu’elle est en fusion, il souffle une forme simple. Arrive ensuite un travail de sublimation par la gravure, l’émaillage, l’ajout ou la suppression de matière, les pigments, et même la couture, avec des canaux de cuir tressés qui viennent habiller ces percées qu’il appelle passages.

Ses sculptures, troublantes, fascinantes, tels des fruits ciselés ou de sublimes planètes, révèlent d’étourdissants microcosmes de verre. Comme autant de fenêtres ouvertes sur d’étranges paysages, elles ouvrent sur un monde de sensations visuelles et tactiles et explorent un univers tantôt végétal, tantôt tribal, ici ajouré comme de la dentelle ou recouvert de givre, là semblant fait de cuir, de pierre de lave, de sable.

La Promenade du Collectionneur, exposition de maison parisienne - appartement privé, Paris, 2020 © maison parisienne

Gerald Vatrin a participé à de nombreuses expositions exceptionnelles, au Grand Palais à Paris, en Europe, aux États-Unis, au Japon, en Chine…

 

Récompensé

Le travail de Gérald Vatrin a été distingué de plusieurs prix au cours de sa carrière, y compris :

  • le prix Maison & Objet, en 1999

  • le Grand Prix de la Création de la Ville de Paris, en 2001

  • le prix Jeunes Créateurs des Ateliers d’Art de France, en 2003

  • la Médaille d’Étain de la Société Académique Arts-Sciences-Lettres de la Ville de Paris pour la reconnaissance de l’ensemble de son travail, en 2015

  • le Prix Régional - Grand Est, des Ateliers d’Art de France, en 2017

 

Collection Graphique Noir etBlanc

maison parisienne a le plaisir de vous présenter une sélection graphique d’œuvres de Gérald Vatrin, mattes ou transparentes, cette collection de sculptures multi-texturées décline des formes géométriques envoûtantes, plus ou moins rondes, plus ou moins oblongues, dans un jeu d’ombres et de lumières qui réinvente la matière.

Sculpture en verre soufflé “Quasar” — 17,5 x 28,5 x 28,5 cm, verre soufflé transparent, gravé, effet givrage, un canal de cuir tressé nacre, 2020 © maison parisienne

Gérald Vatrin, sculpture en verre soufflé “Divine Proportion III” — 36 x 30 x 12 cm, verre soufflé noir translucide, émaillé noir, gravé, un canal de cuir tressé blanc, 2018 © maison parisienne

Gérald Vatrin, sculpture en verre soufflé “Divine Proportion IV” — 35,5 x 36 x 10 cm, verre soufflé transparent, émaillé noir, effet givrage partiel, gravé, un canal de cuir tressé bronze, 2019 © maison parisienne

Gérald Vatrin, sculpture en verre soufflé “Divine Proportion IV” — 16 x 33 x 32 cm, verre soufflé transparent, émaillé noir mat, gravé, un canal de cuir tressé blanc, 2017 © maison parisienne

Gérald Vatrin, sculpture en verre soufflé “Hale Bopp” — 29 x 35,5 x 23 cm, verre soufflé transparent, émaillé noir moucheté blanc, gravé, un canal de cuir tressé ivoire, 2019 © maison parisienne

Gérald Vatrin, sculpture en verre soufflé “Couture VIII” — 30 x 29 x 20 cm, verre soufflé transparent, émaillé noir et blanc, gravé, canaux de cuir tressé noir et blanc, 2013 © maison parisienne

 

MAD-Musée des Arts Décoratifs de Paris en 2020

Gérald Vatrin fera partie de l’exposition Un Printemps Incertain organisée par le MAD-Musée des Arts Décoratifs de Paris. Inspiré par la phrase “it was an uncertain spring” du roman The Years de Virginia Woolf, le MAD a souhaité inviter des créateurs à livrer leur expérience du printemps 2020 dans une exposition qui témoigne de ce moment singulier, hésitant, inquiétant mais aussi créatif. L’œuvre Emme Ya de Gérald Vatrin, aux côtés de Black Shudder de Julien Vermeulen et des autres œuvres sélectionnées par le MAD, sera prochainement exposée dans le parcours permanent des galeries modernes et contemporaines.

Sculpture en verre soufflé “Emme Ya” — 22 x 36 x 28,5 cm, verre soufflé noir opaque, émaillé beige sable, gravé, un canal de cuir tressé rouge, 2020 © maison parisienne

maison parisienne est heureuse d’annoncer qu’en parallèle de cette exposition rétrospective sur le printemps 2020, le MAD-Musée des Arts Décoratifs de Paris a également fait l’acquisition d’une œuvre de Gérald Vatrin, Trait d’Union, pour ses collections permanentes !

Gérald Vatrin, sculpture en verre soufflé “Trait d’Union” — 29 x 30 x 36 cm, verre soufflé olive, gravé, effet givrage partiel, un canal de cuir tressé noir, 2018 — acquisition MAD-Musée des Arts Décoratifs de Paris 2020 © maison parisienne

 

Collections Publiques

En 2018, suite au salon Collect, maison parisienne a fait rentrer l’œuvre Le Seuil de Gérald Vatrin dans les collections permanentes du V&A — Victoria and Albert Museum de Londres.

Sculpture en verre soufflé “Le Seuil” 2018 — acquisition V&A Victoria and Albert Museum, 2018 © maison parisienne

Les sculptures de Gérald Vatrin font partie de nombreuses autres collections publiques prestigieuses, en France, en Europe et de par le monde, comme le Musée du verre Glazen Huis de Lommel en Belgique, le Dutch National Glass Museum de Leerdam aux Pays-Bas ou encore le Museum d’art contemporain de L’viv en Ukraine.

Sculpture en verre soufflé “Divine Proportion” 2018 — acquisition Musée de l’Artisanat Traditionnel de la Préfecture d’Ishikawa, Utatsuyama Craft Workshop de Kanazawa au Japon, 2020 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Sébé” 2009 — acquisition Musée du Verre de Carmaux, 2018 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Passage V” 2015 — acquisition Musée du Verre du Bois de Cazier de Charleroi, 2016 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Couture VI” 2013 — acquisition Musée Liuli China Museum de Shanghai, 2015 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Marqueterie I” 2014 — acquisition Glazen Huis, Musée du Verre de Lommel, 2015 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Wôlo” 2009 — acquisition MusVerre, Musée du Verre de Sars-Poterie, 2013 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Africa IV” 2005 — acquisition Museums Vledder, Pays-Bas, 2006 © maison parisienne

 

UnePrestigieuse Collection Privée

Les œuvres de Gérad Vatrin font aussi partie de nombreuses collections privées de prestige, comme les collections de la Fondation Ernsting Stiftung Alter Hof Herding en Allemagne.

Sculpture en verre soufflé “Couture V”, 2012 © maison parisienne

Sculpture en verre soufflé “Les Hérons”, 2005 © maison parisienne

 

Collaborations Exceptionnelles

 

Gérald Vatrin a eu l’occasion de collaborer sur de nombreux projets d’exception.

En 2020, Gérald Vatrin collabore avec le CERFAV sur le projet de restauration de la Villa Majorelle à Nancy. Il restaure pour l’occasion huit luminaires, globes et vasques en verre.

En 2011, Gérald Vatrin a réalisé une installation en verre de 30 seaux à béton en verre soufflé transparent pour Frédérique Nalbandian dans le cadre d’A Ciel Ouvert, patrimoine minier & art contemporain à Béthune.

En 2005, aux côtés de Jean-Michel Othoniel et de l’école Condé, Gérald Vatrin a réalisé l’installation “Le Petit Théâtre de Peau d’Âne” dans les ateliers de verre de Sars-Poterie. Tout en verre, bois laqué, broderies, dentelles, soies et organdis, cet ensemble était composé de quatre tables dressoirs “La Table du Monstrueux”, “La table du Temps”, “La Table du Soleil” et “La Table de la Lune”, séparées de claustras de voiles brodés, sur lesquelles étaient présentés des petites architectures de verre et des figurines crées par Pierre Loti.

 

Actualités

Gérald Vatrin collabore actuellement avec DAUM pour la création d’une édition en tirage limitée en pâte de verre de l’une de ses œuvres. Parution prévue début 2021 !

Un agenda bien chargé pour Gérald Vatrin, qui participera également en 2021 à une résidence artistique d’un mois au centre d’artisanat des traditions millénaires du Japon Utatsuyama Kogei Kobo de Kanazawa au Japon, dans le cadre du jumelage Nancy-Kanazawa.

 

BIRFINI + DIVINE PROPORTION III

Sculptures en verre soufflé “Divine Proportion III” — 36 x 30 x 12 cm, verre soufflé noir translucide, émaillé noir, gravé, un canal de cuir tressé blanc, 2018 et “Birfini II” — 47 x 21 x 14 cm, verre soufflé rouge, émaillé noir et blanc, gravé, amulettes, 2012 © maison parisienne

En attendant 2021, les dernières créations de Gérald Vatrin seront présentées par maison parisienne dans sa prochaine Viewing Room.

Sculpture en verre soufflé “Birfini II” — 47 x 21 x 14 cm, verre soufflé rouge, émaillé noir et blanc, gravé, amulettes, 2012 © maison parisienne